La Boîte de Pandore

07 mai 2008

L'Islande et Londres en image

Pour avoir un aperçu en images de mon séjour en Islande vous pouvez cliquer ici.

Merci au cameraman, producteur, réalisateur, monteur....j'ai nommé Mikaël !

L'été dernier j'ai également passé un très agréable séjour et pour la première fois à Londres, des images sont également en ligne par ici.

Posté par LaBoitedePandore à 15:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 avril 2008

Elle est partie

C'était un triste après-midi du mois d'avril, froid, venteux et pluvieux.

Beaucoup de monde sur le parvis de la petite église du petit village du Poitou.
Beaucoup de monde à l'intérieur de la petite église du petit village du Poitou.

80 ans de vie dans ce petit village, une grande maison dorénavant sans âme qui vive.

Beaucoup de larmes dans la petite église du petit village du Poitou.

Elle est partie pour toujours, nous ne la reverons jamais, elle qui a tant donné.
Tous ses parents, amis, connaissances sont là près d'elle une dernière fois dans la petite église du petit village du Poitou.

Que de souvenirs qui me reviennent en mémoire, les grandes vacances passées ici dans ce petit village du Poitou, les jolies robes qu'elle me confectionnait, les ballades en vélo dans la campagne de ce petit coin du Poitou, le puit au fond du jardin, le crapeau de la cave, le jeu de nain jaune, les parties de Scrabble, le broyé du Poitou, la tarte aux pommes, la gelée de groseille, la cueillette des fraises dans le jardin, le lavoir près de la petite église du petit village du Poitou...

De beaux souvenirs, mais que des souvenirs maintenant tout est fini, Mamie est partie et je suis triste.

Posté par LaBoitedePandore à 16:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 novembre 2007

De retour du pays des glaces

Et me voiçi, je suis revenue du pays des glaces autrement dit l'Islande.

Bref la première remarque qui me vient, c'est qu'ici à Paris il fait plus froid qu'à REYKJAVIK, le jour de notre arrivée c'était gelé mais après il a fait plutôt doux (environ 6°C la journée). Bon évidement, j'ai aussi vu de la glace en dehors de la capitale, une couche de glace qui recouvre le sol tellement que tu as du mal à marcher dessus.

Nous nous sommes baignés dans un lac d'eau chaude, alors qu'il faisait une température proche de 0°C à l'extérieure nous étions dans une eau entre 38°C et 40°C. DSC_0205

Nous avons parcouru un petit bout du sud de l'ile à la découverte des paysages mystérieux, sans âme qui semble y vivre, des roches, des roches et encore des roches volcaniques à perte de vue. La première sensation est que l'Islande est un pays hostile comment les humains ont-ils eu l'idée de s'installer ici et puis finalement en y regardant de plus près la nature n'est pas si hostile : de l'eau chaude naturelle, des réserves de poissons, l'utilisation de la chaleur du sol pour chauffer les habitations.
Les volcans font partie du paysage, ici trâce d'une irruption :

_DSC0021

Nous avons également apprécié la belle cascade de Gulfoss :

_DSC0037

Bref des paysages magnifiques, des habitants sympathiques, une certaine quiétude et la recherche permanente du bien être des habitants caractérisent l'Islande.

Je suis revenue ravie de ce voyage et très zen...même la grève actuelle des transports ne me mets pas en colère.

Posté par LaBoitedePandore à 17:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 septembre 2007

Anniversaire Mikaël

anniversaire1Je vais enfin pouvoir parler de l'événement qui a eu lieu samedi 8 septembre 2007 dans le petit village de Kermoroc'h (à quelques kilomètres de Guingamp) et parler de ma double vie pendant ces trois derniers mois.

Vendredi soir Mik et moi avons pris le TGV pour Guingamp pour officiellement fêter son anniversaire en famille (ses parents et ses parrain-marraine). Bref un petit week-end tranquille.

Samedi matin petit tour dans Guingamp pour accomplir quelques formalités et en quête d'une nouvelle veste pour mon chéri. Rendez-vous fixer à la maison pour 12h30 précises...pas question de traîner à table ! Début d'après-midi chez la marraine de Mikaël pour mettre en place la TNT, bonjour en coup de vent à Marie-France qui a un rendez-vous...une histoire de bonne-femme sans doute comme le précise Noël.
Maudit boîtier TNT pas moyen de le faire fonctionner, il résiste l'insolent !
Tant pis Marie-France et Noël se passeront de TNT pour le moment, direction Lannion où nous avons quelques emplettes à faire.
Achat d'un porte-bidon pour mon vélo et là nous entendons un "Salut les parigos", ah Olivier ça faisait un bail ! Bavardages et prise de nouvelles, Mik explique qu'il passe le week-end chez ses parents "pour fêter son anniversaire en famille" conversation terminée "tchao, à la prochaine".
Nous quittons Lannion pour Perros-Guirec, en route pour la plage de Traounen, nous flanons sur le bord de mer, un petit verre pour se désaltérer et...
Je reçois un texto de Bruno "je t'envoi un message par souci de discrétion, je ne sais pas à quelle heure j'arriverai sans doute pas à l'heure donc ne t'inquiète pas. A ce soir". Ok Bruno aura du retard pour....l'anniversaire-surprise de Mikaël et oui c'est ce soir, je suis en voiture à Perros-Guirec et heureusement il fait beau nous avons pu profiter de la journée pour nous ballader et surtout quitter la maison de ses parents où c'est l'effervescence.
Nous arrivons sur le port près de l'appartement du parrain de Mikaël, les volets de l'appartement Jean et Alice ne sont sûrement pas arrivés, petite marche à pied pour dégoter un auto-collant BZH pour la voiture. Pas de succès, dommage notre voiture restera 100% parigote ! Jean téléphone, ils sont arrivés et le café est prêt. Visite de l'appart qui donne sur le port, je fais connaissance avec Alice que je n'avais pas encore rencontrée. Jean me parle de mon papa, tous les deux ont une passion commune : les bateaux.
18h45, il est temps de partir nous avons rendez-vous chez les parents de Mik pour partir tous au resto. Le trajet me semble long, j'ai une boule dans l'estomac...dans une heure nous Y serons !
Arrivée à la maison, pas une voiture, personne n'est là, le garage est fermé....bizarre, je file me changer pour le dîner, Mikaël s'impatiente, tout ça est fort étrange, ses parents ne sont pas là, Jean qui devait nous suivre n'est pas là 20 minutes après notre arrivée et il est déjà 19h45 alors que la maman de Mik devait l'appeler vers 19h30 selon le plan...le souci c'est que l'on ne capte pas à l'intérieur. Mik étant devant la télé, je file dehors pour tenter de les joindre ceux qui Y sont là-bas à KERMOROC'H, premier essai la mère de Mik : répondeur, 2ème essai Fred : pas de réponse, 3ème essai Emilie : répondeur, grrr, 4ème essai Olivier : il décroche, yes victoire.
"J'ai l'impression que ça va foirer, tu peux me passer la mère de Mik", brouhaha, remue-ménage, j'entends Méla, la voix de Josiane qui semble appeler Mikaël...et bip ça raccroche.
Mikaël apparaît, il est en ligne avec sa mère : "François B, Président des cyclos, t'invite à prendre l'apéro".
Mon chéri n'a pas l'aire dupe : "Bon allons-y mais c'est bizarre". Moi je me dis il ne faut absolument pas que je le regarde, je vais craquer, je vais lui dire. Le trajet en voiture est interminable, moults virages, le doute est toujours là. Arrivée sur le parking de la salle des fêtes, j'aperçois l'Audi de Fred...trop repérable avec son "78". Bon pas grand, ayons l'air de rien, le père de Mikaël s'avance vers nous, la maman de Mikaël attend devant la porte.
Mikaël entre dans la salle "JOYEUX ANNIVERSAIRE".....ET OUI TOUS SES AMIS SONT LA.

Le père de Mikaël prend le micro et "oui nous avons voulu faire une surprise pour l'anniversaire de Mikaël".
Et moi j'ai failli me prendre un revers de manche de mon chéri qui comprend vite que j'étais dans le coup. Tout le monde est là : Claire et Léo, Jean-Maï et Emilie, Lise-Marie et Jérôme, Olivier (que l'on a croisé à Lannion !!!) et Ludivine, Fred...les autre arriveront au cours de la soirée. Et biensûr Marie-France et Noël, Jean et Alice ... marraine et parrain de Mikaël, Mélanie (la soeur de Mik) et son futur mari Yoann (c'est pour mars prochain le mariage...une autre fête en perspective), sans oublier le pirate : Alban.
Nathalie, Dominique et Jean-Yves sont également là, Nathalie croit venir uniquement à l'anniversaire de son cousin mais c'est aussi sa soirée d'anniversaire (je suis dans le coup !).
Le papa de Mikaël annonce alors "nous avons une deuxième surprise pour une autre personne dans la salle qui a eu 30 ans cette année [bon là moi je me dis c'est pour Na]" et bing bang je vous le donne en mille c'est mon papa qui fait son apparition dans la salle, c'était donc pour moi ! Waou j'adore les parents de Mikaël.
Et zou troisième surprise pour Nat cette fois : sa meilleure amie, Virginie, son mari et sa fille font leur apparition.
La fête est lancée, le punch coule à flot.
Deux invités font leur apparition, grosse surprise pour Mik : Anthony et Sandrine qu'il n'a pas vu depuis des années. Bon là je dois vous dire que retrouver Anthony n'a pas été une mince affaire étant donné que je n'avais que son prénom, une ville et les endroits où il avait travaillé. Je vous passerai les détails de la recherche, je me contente de remercier ici Bruno qui m'a dégoté son numéro de téléphone, champion Bruno !
Et puis Bruno arrive car une fête d'anniversaire de Mikaël sans Bruno (ils se connaissent depuis la maternelle) et bien ce n'est pas une fête d'anniversaire de Mikaël.
Et ensuite c'est Monsieur Eddy qui arrive, retenu par son travail.

Bon là après j'avoue que j'ai un grand blanc, on a mangé on a bu on a parlé on a fait un quizz et c'est l'équipe de la troisième mi-temps qui a gagné et l'animateur a animé.

Moment d'émotion pour le déballage des cadeaux : une belle tenue de cycliste de l'équipe de Bretagne pour mon champion ! Un bon cadeau pour un écran-plat, un pot à crayon de la trentaine et une carte-jeu-vidéo.
Nathalie a un four et un joli poème sur l'amitié de la part de Virginie.
Le papa de Mikaël lui passe la parole, merci avec beaucoup d'émotion, si bien que comme le constate Bruno "pour une fois on lui a cloué le bec". De même pour Nathalie, les mots manquent. Vient mon tour de prendre la parole, ma foi ce n'était pas prévu ça. Oups là solution de secours, le petit texte que j'avais préparé peut-être pour faire une chanson :

Cette année-là


Cette année là
Tu criai pour la première fois
Nous ne te connaissions pas
Oh quelle année, cette année là


Cette année là
Le rock'n roll
Venait de perdre son King
Dans son coin, Renaud « laissait béton »
Et toi tu aimais bien ça


Déjà, Diego dribblait
En Argentine
Et toi tu pensais « peut-être un jour... »


Cette année là
Thévenet gagnait le Tour de France
Pour une poignée d'secondes
Plus t'y pense et plus t'en as envie


Oh
Tes parents étaient aux anges
Dom et Nat
Avaient un p'tit cousin


Cette année là
L'EAG continuait sur sa lancée
Et enchaînait les montées
Oh quelle année
Cette année là


C'est là
Qu'on a dit adieu à Maria
A la voix d'or
Tandis
Que Starwars battait tous les records


Cette année là
La France battait la Bulgarie
Le mondial était à nous
On allait gagner cette année là

Oh c'était hier
Mais aujourd'hui rien n'a changé
Tu es le même
Et ce soir encore tu feras la fiesta


C'était l'année
Soixante dix-sept

Mon chéri a une petite larme, le coup de Diego, ça a été fatal !

La soirée se poursuit avec le gâteau d'anniversaire et en musique, danse sur des rythmes endiablés...la soirée passe à toute allure, on aimerait pouvoir ralentir le temps pour en profiter encore et encore.

anniversaireVoilà c'est fini, les jours qui suivent j'ai le blues c'était tellement bien. Merci à Josiane et Christian.

Posté par LaBoitedePandore à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 septembre 2007

Dans la série stationnement

stationnementVous souvenez vous souvenez sûrement de mes déboires face à la police municipale ovilloise et ma fameuse carte de résident !

Quelque peu déçue de la réponse que l'on m'avait apportée, j'ai pris ma plume et j'ai adressé un courrier à Monsieur le Maire. Je n'ai pas perdu mon temps car j'ai à nouveau droit à une carte résident !!!! trop cool, enfin j'ai hâte de voir la tête de la chef de la police municipale lorsque je lui annoncerais que c'est bon j'ai l'accord du Maire....RDV est fixé au 17.

....et oui "qui ne tente rien n'a rien".

Posté par LaBoitedePandore à 22:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Ni d'ève ni d'Adam

Je ne regrette absolument pas d'avoir craqué. Me voilà réconciliée avec Amélie NOTHOMB, j'en m'en voudrais presque d'avoir revendu ses autres romans qui s'accumulaient sur mes étagères ! Mais non pas de regret un livre lu étant un livre qui prend de la place !

On retrouve l'humour de Stupeur et tremblement, les situations cocasses dans lesquelles une occidentale peut se retrouver à l'empire du soleil levant. La scène de la dégustation d'un poulpe vivant vaut le détour.

Posté par LaBoitedePandore à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Chaîne littéraire !

Tsuki_c m'ayant transmis le témoin, je me lance :

Quatre livres de ma jeunesse :

J'ai découvert la lecture avec la Bibliothèque Verte et plus particulièrement Alice de Caroline Quine, je suis bien incapable de citer l'un des titres.

J'appréciais également la Comtesse de Ségur et s'il faut citer un titre, je dirais les malheurs de Sophie.

Puis j'ai découvert Jules Verne et son tour du monde en 80 jours...bien aidé il faut le dire par le dessin animé du même nom !

Plus tard encore, ma grand-mère m'a mis entre les mains la bicyclette bleue de Régine Deforges. Depuis j'ai lu les autres tomes, le 10ème est d'ailleurs sorti récemment à noter sur ma liste !

Quatre livres que je relirais encore et encore

Détestant faire ce que j'ai déjà fait je ne relis jamais un livre, à la rigueur un passage que j'ai particulièrement apprécié, donc je dirais qu'à l'occasion j'ouvre à nouveau :

- 15 ans de Philippe LABRO pour notamment quelques citations que j'ai encore en tête du genre "un temps où le temps n'avait pas la vitesse du temps d'aujourd'hui"
- Stupeur et tremblement d'Amélie NOTHOMB, mon premier "Nothomb" qui fût le début d'une longue série
- Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part d'Anna GAVALDA, pour le style "Anna GAVALDA" ou comment nous émouvoir avec des choses simples.
- pour le 4ème je sèche...je peux faire l'impasse ?

Quatre auteurs que je ne relirais plus

ou plus exactement que je n'ose pas relire par dégoût .... merci les profs de français qui voulaient nous gaver, je citerai Balzac, Voltaire, Corneille, Rousseau. Mais j'ai sûrement tord mais rien qu'à l'idée de me taper 15 pages de description d'Eugenie Grandet j'ai envie de dormir.

Quatre livres à emporter sur une île déserte

Des livres du genre "comment se nourrir avec des insectes", "faire du feu avec 2 cailloux", "j'ai participé à Koh-lanta et je ne suis pas mort" et Robinson Crusoé.

Quatre livre sur ma pile (de linge sale)

- Parce que je t'aime de Guillaume Musso,
- Les enfants de la liberté de Marc Lévy,
- Et quand vient la fin du voyage de Régine Deforges, dont je parlais plus haut,
- Un roman (voir plusieurs) d'Harlan Coben

Enfin, quatre chefs d’oeuvres que je refuse de lire

Franchement je ne sais pas, je suis capable de dire ce que je veux lire et plus généralement ce que je veux faire mais ce que je refuse de faire non je n'y pense pas. Est-ce parce que j'apprécie de voir les côtés positifs des choses ?

Et voilà j'ai poursuivi la chaîne...ceux qui veulent prendre le rélais et bien qu'ils le fassent !

Posté par LaBoitedePandore à 13:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 août 2007

Dilemne

Nouveau_NothombCruel dilemne ! Quelque peu déçue par le cru 2006 d'Amélie NOTHOMB, je m'étais dit, "non cette année je ne craquerai pas et je n'achéterai pas dès sa sortie son nouveau roman, j'attendrai qu'il sorte en format poche".

Aujourd'hui je suis passée près de son nouveau roman "Ni d'Eve ni d'Adam" dans une librairie (vous voyez la grande rouge sur les Champs où elle a dédicacer son nouveau roman mercredi et où je ne suis pas aller cette anneée) et je peux me féliciter d'avoir résister à la tentation de l'approcher de plus près mais là je viens de lire la newsletter d'Evene (*) et je suis finalement très tentée de l'acheter. Ce nouveau roman s'inspire de la vie d'Amélie et j'ai toujours trouvé ses romans "autobiographique" beaucoup plus piquant que les autres (excepté Mercure qui reste l'un de mes préférés).

.... vais-je craquer ? sachant que je viens d'achever "Le papillon des étoiles" de Bernard Werber et que je n'ai pas grand chose à me mettre sous la dent ????

(*) La critique [evene]
La note evene : 3/5La note evene : 3/5   par Mélanie Carpentier

Que les fans de Nothomb se réjouissent, Amélie est de retour au pays du soleil levant. Juste après ‘La Métaphysique des tubes’ et chevauchant ‘Stupeur et tremblements’, ‘Ni d’Eve ni d’Adam’ raconte la liaison amoureuse d’Amélie la Belge et de Rinri le Japonais - à qui la jeune femme doit apprendre la langue de Molière. Quand Amélie parle d’amour, c’est avec un détachement subtil, une pudeur délicieuse et une pointe d’ironie. L’autofiction est un genre dans lequel Nothomb déambule gracieusement. Sentiments et émotions sont captés, détaillés, décryptés et deviennent palpables. Quand Amélie parle d’amour, c’est aussi prétexte à épingler aux murs quelques paysages, quelques saveurs, quelques traditions sentimentales, de ce Japon si singulier. Prétexte également à multiplier les remarques linguistiques et littéraires congrues. Bref, l’élève est brillante. La copie drôle, parfois même mordante. La chute savoureusement lâche. Et l’on se dit qu’il fallait bien l'émérite plume d’Amélie Nothomb pour donner consistance et vivacité à une histoire, somme toute bien banale. Une lecture agréable pour les uns, un incontournable pour les aficionados de la Belge au grand chapeau mystique.

Posté par LaBoitedePandore à 23:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

3 amis

3_amisJe viens de voir le film "3 amis" de Michel Boujenah avec Kad Merad, Pascal Elbé et Mathilde Seigner dans les rôles principaux. Grosso modo l'histoire c'est jusqu'au peut-on aller par amitié ?
Au début c'est un peu lent, le film a du mal à démarrer, un petit goût fade. Puis le rythme s'accélère mais sans vraiment atteindre la vitesse de croissière.
C'est sympathique mais sans plus.
Une mention spéciale pour Pascal Elbé, un de mes nouveaux chouchou...PE

Posté par LaBoitedePandore à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2007

Le grand retour

Et voili et voilà je suis de retour...et oui là ce soir je me suis dis " pas envie de faire du ménage ou quoique ce soit dans la maison, juste envie de glander devant l'ordi...alors autant joindre l'utile à l'agréable et faire un petit billet son mon blog".

Alors pour les news, bon évidemment c'est un peu compliqué vu que ça fait des mois que je n'ai pas écrit, je me demande même si je sais encore écrire...ah oui visiblement ça fonctionne encore ce clavier !

Pour résumer les grandes lignes :
VTT1) je refais du VTT, enfin plus exactement quand il ne pleut pas et là vu le ciel ces derniers temps je dois dire que c'est plutôt en stand-by !

ugc2) j'ai fais une acquisition très importante : la carte UGC illimité, alors je passe un certain temps au ciné, ce qui explique peut-être en partie ma disparition de la blogosphère.

30_ans3) j'ai atteint la troisième dizaine ! pouah je fais plus vraiment partie des jeunes maintenant mais je ne me considère pas encore comme une vieille. D'ailleurs le stagiaire d'été à mon boulot (même pas 18 ans...un gamin !) me désignait sous le terme suivant "la jeune fille", ce qui d'une part m'a fait plaisir et d'autre part à vexer mes collègues qui n'ont pas eu droit à cette distinction et qui pourtant ont le même âge que moi...enfin presque car je suis la benjamine de la boîte...avec 1 mois et demi de moins qu'une collègue !

Brugges4) j'ai découvert Brugges...la Venise du Nord comme on dit et d'ailleurs ce "on" a bigrement raison, enfin disons plus sûrement raison car je ne suis jamais allée à Venise mais bon à Brugges il y a aussi des canaux.

Londres5) j'ai découvert Londres...depuis le temps que j'en rêvais, je l'ai fait ... très bon souvenir plein d'images dans ma petite tête et une envie énorme d'y retourner. Et pis même que j'ai parlé anglais (voir également n°8)

BW6) j'ai découvert Bernard Werber et j'ai dévorer plusieurs de ces livres et je continue.

maison7) grande décision que nous avons pris avec Mon Chéri : nous allons devenir propriétaire, nous avons commencé à visiter des apparts mais nous prenons notre temps nous ne sommes pas à la rue et attendons d'avoir le coup de coeur.

anglais8) je reprends des cours d'anglais : ouais alors ça c'est plus qu'utile pour le taf et puis quand on part en excursion à Londres ça a son charme (voir n°5)

9) ma copine Jenny qui vit dans les Vosges va avoir un bébé, la naissance est prévue pour décembre
10) ma belle-soeur se marie en mars
11) Mon Chéri va également avoir 30 ans dans quelques jours

lentilles12) je n'ai plus de lunettes : vive les lentilles

Bon j'arrête là ma liste, je vous dis à bientôt...enfin peut-être.

Posté par LaBoitedePandore à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]